30 novembre 2015

Head up, it's monday ! #1


Bonjour bonjour la compagnie! Si vous me suivez sur Instagram vous avez pu voir que j'ai décidé de reprendre doucement le blog en main, mais encore une fois je n'aurais pas le temps d'y accorder autant de temps qu'autrefois, du moins pas pour le moment, de plus je lis très peu ces derniers temps, c'est pour cette raison que le blog sera actif selon mes disponibilités et que je posterais souvent des articles qui n'ont pas forcément de rapport avec mes chroniques habituelles. J'ai des idées et je cherche encore des articles à vous concocter mais cela ressemblera davantage a des Top Ten, playlist du mois, dernières découvertes, films... En bref, tous ce qui requiert de peu de temps car mon but est de pouvoir reprendre le blog en main malgré le peu de temps que je puisse m'accorder. 

On se retrouve donc pour ce petit rendez-vous que j'ai découvert sur le blog Inside The Magical Box de Marie il y a de ça quelques mois : un rendez-vous qui consiste à faire partager ses dernières découvertes, peu importe le sujet. J'ai trouvé le principe super sympas et j'ai ainsi découvert de superbes chose sur son blog c'est pourquoi je me permet aujourd’hui de reprendre cette idée. J'espère que comme moi, vous aimerez ce rdv, et sans plus attendre je m'y met ! 



 UN SITE QUI NOUS FACILITE LA VIEPlus besoin de batailler pour créer vous même vos playlist, ce site vous propose un tas de playlist selon votre humeur, la saison, l'époque.. Il y en a pour tous les goût et le plus souvent les chansons ne sont pas du tout connues, ce qui permet de faire des superbes découvertes!! Adieu YouTube, je suis devenue complètement fan de ce principe.

 ET ON EN DEMANDE ENCORE. Pour continuer sur la musique, je vous présente un site tout simplement génial. Vous mettez le nom d'un artiste, d'un groupe dans la la barre de recherche et vous obtenez tout un tas d'artiste du même style de musique. Par exemple vous tapez Zac Brown Band (un groupe un peu country), vous obtiendrais Josh Turner, Big & Rich, et plein d'autre artistes qui font le même style de musique. Je trouve ça super utile pour découvrir de nouvelles musiques.

 QUAND LA FICTION RATTRAPE LA RÉALITÉ. Erik Johnasson est un photographe suédois  qui retouche des images pour créer des illusions d'optiques. ces photographie sont juste magnifiques et elles vous embrouillent complètement, elles vous mettent le doutes et certains sont superbement bien tournées.

 QUAND L'ENNUIE NOUS PREND. Il y de ces sites complètement inutile mais sur lesquels on resterais bien un bout du temps, Incredibox en fait partie. Bon par contre, c'est vraiment en cas d'ennuie extrême ! Ce site vous permet de créer une sorte de groupe de musique beatbox. On vous propose différentes voix, des effets, des mélodies... et c'est à vous d'accorder le tout pour créer une musique. C'est amusant à découvrir mais je vous assure au bout d'un moment, on passe.

 DES IMAGES QUI FONT RÊVER. Un photographe parmi tant d'autre je sais, mais ses photographies sont superbes, elles font réellement rêver, surtout en cette prochaine période hivernal. Ces vallées, ces montagnes, je m'y laisserais bien emmener ahah.

J'espère que ce petit rendez-vous vous aura plus et que je vous ai fait découvrir des choses sympathiques, je me relancerais bien dans ce type d'articles prochainement, à voir si cela vous intéresse. Je vous souhaite une bonne journée et à très vite!

7 novembre 2015

Quelques nouvelles.

Bonjour à vous tous, 
Je poste cet article pour vous mettre aux nouvelles car il est vrai que j'ai complètement délaissé le blog ces dernier mois et je vous dois au moins des explications. Tout d'abord, comme vous le savez certainement, je suis rentrée en fac de lettres. C'était assez difficile au début et malheureusement, je me suis vite rendue compte que ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. Donc une grosse déception, les cours sont compliqués et complètement tirés par les cheveux, les matières sont juste horribles... On nous donne à lire 2 à 3 livre chaque semaine, autant vous dire que c'est infaisable pour moi et que je n'ai du coup, plus le temps de lire mes propres lectures! En bref, là je n'ai qu'une envie : quitter cette fac. Mais à présent je ne peux plus changer d'orientation, je vais donc continuer cette année et me ré-orienter l'année prochaine. Niveau travail, c'est catastrophique, surtout lorsqu'on aime pas ce qu'on fait. Mais c'est comme ça, et maintenant je sais que je ne suis pas faite pour les lettres et je suis à présent fixée pour l'année prochaine.

Seulement, il y a également autre chose qui a bouleversé le cours des choses, j'en avais rapidement fait part sur Instagram et sur Facebook il me semble. L'été dernier, on a découvert qu'un des membres de ma famille été gravement malade, et que cette saloperie de maladie ne s'était pas arrangée. Je vous épargne les détails et je préfère m'en tenir à cela, comprenez simplement que je n'ai plus le temps ni l'envie de me consacré à ce blog pour le moment. Je suis désolée de ne donner des nouvelles qu’aujourd’hui mais je ne pensais pas que tout allait se passer de cette manière.

Je ne quitte pas la plateforme, j'aime mon blog, j'aime partager avec vous mon gout pour la lecture, j'aime discuter et échanger avec chacun de vous, mais c'est très difficile ces dernier temps. Je reviendrais, mais pour le moment je vous embrasse fort. 

Marie.♥

22 août 2015

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates


Auteur : Mary Ann Shaffer & Annie Barrows
Edition : 10/18
Parution : Janvier 2011
Pages : 410 p.
Genre : Historique 

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

COUP DE COEUR
Un roman qu'on aimerait tout simplement vivre!


Mon dieu mais quelle merveille, je suis totalement tombée sous le charme du Cercle Littéraire des Amateurs d’épluchures de Patates ! Ce livre est tout simplement époustouflant et je crains que cette chronique ne soit un peu brouillon tant je en sais plus où donner de la tête. Je me demande encore comment de simples lettres peuvent être aussi délicieuses à lire et si prenantes. Ces 400 pages ont été bien trop courtes à mon goût et après une fin comme celle-ci je  n’aurais qu’une chose à dire : JE VEUX UNE SUITE !!

Ce roman se présente donc sous forme de correspondance entre différents personnages. Juliet, personnage principale de cette histoire se trouve soudainement en pleine correspondance avec un jeune homme de Guernesey. Celui-ci, lui apprenant l’existence de ce mystérieux cercle, encourage ses membres a correspondre avec notre chère Juliet, dès cet instant, cette dernière espère trouver l’inspiration pour son futur roman chez ses personnages hors de communs. Je n’en révèle pas plus, car il vous faut vous-même découvrir la tournure que prendra ces correspondances.

J’ai sous-estimée cette lecture, étant un roman épistolaire je pensais bien évidemment apprécier ma lecture mais je ne pensais pas que de simples lettres pouvaient autant me tenir en haleine. On ne sait pas réellement où toutes ces lettres vont nous mener et ce qu’elles pourraient véritablement apporter à Juliet, de l’inspiration certes, mais un roman simplement baser sur ce simple dénouement aurait fini par être ennuyeux à la longue. Et croyez, il est bien loin de l’être, même quand vient les ¾ du romans on n’a aucune idée de l’objet de ce roman, on se contente de dévorer ces lettres  les unes après les autres pour apprendre à connaitre un peu plus les personnages et leurs histoires. Le roman traite de deux grands thèmes : l’occupation allemande et la place de la littérature dans la vie et l’impact que ces lectures ont sur nous. Par ces thèmes il n’est pas question de nous démoraliser par les horreurs de la guerre en ce temps, il est davantage question de nous montrer comment les membres du cercle ont réussi à aller au-delà de ces horreurs : ils se sont serrer les coudes, se sont mutuellement aider et ont surmonté cela coute que coute. Il est donc intéressant dans ce roman de voir l’après-guerre car il est vrai que je ne m’y suis jamais réellement intéressée et que peu de roman traite de ce sujet.

Mais en dépit de ce thème assez sombre, l’histoire est véritablement touchante et parfois même drôle, sans tomber dans l’irrespect ou le ridicule. J’ai tout simplement adoré ces petites notes de gaietés et de simplicité qui ponctuent le roman. Tous ces personnages sont uniques, Juliet m’a amusé, Dawsey m’a perturbé, Isola est d’une compagnie si agréable, Kit et Eli m’ont émeut, Remy également, Mark m’a mise hors de moi, Amelia m’a rassuré.. Toute cette palette de personnages fait des merveilles ! Comme Juliet je me suis surprise a vouloir les rencontrer à mon tour, je veux découvrir Guernsey de mes propres yeux, je veux intégrer leur fabuleux cercle, et je veux plus que tout vivre cette même expériences : avoir une correspondance par lettre.

Je ne sais pas comment vous l’expliquer mais foncez, ce roman est vaut la peine, cette histoire en vaut la peine, ces personnages valent la peine d’être lus, et ce livre méritent beaucoup ! C’est un chef-d’œuvre, une petite merveille, un incontournable, en bref : c’est un coup de foudre !

" C'est ce que j'aime dans la lecture. Un détail minuscule attire votre attention et vous mène à un autre livre, dans lequel vous trouverez un petit passage qui vous pousse vers un troisième livre. Cela fonctionne de manière géométrique, à l'infini, et c'est du plaisir pur."

10 août 2015

Bilan Livresque - Juillet 2015



Petite surprise en rédigeant ce bilan du mois de juillet, j'étais pourtant certaine d'avoir lu quatre livres ce mois ci, et je le sais parce que je m'était fais un planning! Mais impossible de savoir laquelle parce que je n'ai ni fais de chronique et ne l'ai pas non plus mi dans mon profil Livraddict, bref je commence à croire que je suis folle. Bon, du coup cela ne me fait qu'un total de 3 romans lus pour juillet, je suis de tout de même un peu déçue de moi car je pensais avoir accélérer mon rythme de lecture. Tant pis, ce sera pour le mois de Aout. Par contre, ma BAL a été chargée, la plupart de ces envoies concerne mes études, tandis que les deux autres ont été gagné. De toute manière j'ai tendance a acheter peu de livre durant les vacances, donc c'est un bon moyen pour faire baisser ma PAL ! J'espère que ce dernier mois de Juillet a été réjouissant pour vous, que ce prochain mois de Août sera encore meilleur ^^

• MES LIVRES REÇUS/ACHETÉS


- Double sens de Lauren Barnholdt
- Thoughtless Tome 1, Indécise de S.C. Stephens (Un grand merci à Victoria du blog Absinthe&Sucre de m'avoir permis de le remporter grâce a son superbe concours !!)
- Boule de Suif de Maupassant
- La Duchesse de Langeais de Balzac
- La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette
- Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos
- Je m'en vais de Jean Echenoz
- Les Faux-Monnayeurs de André Gide

Bon, moi qui souhaitais lire davantage de classiques pour ma culture littéraire je pense que je suis servie, et là impossible de me défiler !

• LIVRES LUS

- Harry Potter Tome 3, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban de J.K. Rowling (à venir)
- Maybe Tome 1, Maybe Someday de Collen Hoover

Toutes trois ont été de très belles lectures!

♠ Mon coup de cœur : Les Origines Tome 2, Le Prince Mécanique
♠ Ma déception : Aucune

Et vous alors, qu'en est-il de ce mois ci ? Un coup de cœur a me faire partager ?

4 août 2015

Maybe Tome 1 - Maybe Someday


Auteur : Collen Hoover
Edition : Hugo Roman
Collection : New Romance
Parution : Mai 2015
Pages : 391 p.
Genre : Romance contemporaine

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Une histoire pleine d'émotions et de leçon de vie


Une couverture assez commune, un résumé qui laisse présager une histoire d’amour comme nous les connaissons toute et pourtant une histoire merveilleuse et hors de commun. Croyez-moi, si je n’avais pas lu toutes ces chroniques plus que positives, je n’aurais probablement jamais découvert cette petite perle, et je suis heureuse de ne pas m’être fier à ma première impression. Une fois ce roman finit, l’émotion nous submerge et un sourire béat s’affiche tout naturellement sur nos lèvres, car c’est dans la simplicité que Collen Hoover nous partage cette surprenante et émouvante histoire. 

Le résumé pose de suite les bases : Sydney vit en collocation avec sa meilleure amie Tori, deux jeunes femmes aux caractères assez différents. Cette première est en couple depuis deux ans avec son parfait petit copain Hunter. C’est le bonheur pour elle, seulement elle était loin de se douter que les deux personnes qui lui sont le plus chers l’auraient trahi. Complètement dépassée, elle se retrouve subitement à la rue, sans aucunes affaires, sans argents et dans l’impossibilité de faire marche arrière. C’est donc tout naturellement que son mystérieux voisin décide de partager son appart avec elle et celle-ci, n’ayant d’autre choix d’accepter, finit par s’installer avec ce jeune homme qu’elle n’a jamais pris le temps de connaitre outre par de courts messages envoyés de leur balcon respectifs. Dès lors, les deux jeunes partageront bien plus qu’un appartement : la passion de la musique. 

Moi qui avait tendance à juger le résumé bien trop commun je me suis finalement rendue compte que c’était bien mieux ainsi puisque l’auteur ne nous révèle en rien la tournure que prendra l’histoire et nous avons donc droit à un lot de surprises. Tout commence par une misérable erreur classique : la meilleure amie de Sydney couche avec son petit ami, de quoi mettre Sydney dans tous ses états, mais elle semble gérer parfaitement la situation, c’est une battante avec un tempérament de feu. La suite de l’intrigue est parsemée de petites révélations et de surprises qui m’ont réchauffé le cœur, Collen Hoover a parfaitement réussi à rendre une histoire banale, unique. Peu à peu les sentiments des deux protagonistes reviennent en force et ils sont dans l’impossibilité de nier quoi que ce soit, c’est une évidence. Mais tout cela s’annonce bien plus compliqué, l’un comme l’autre ne peuvent laisser leur désir et leur envie les guider. La musique est réellement l’élément déclencheur dans toute cette histoire, cette passion qu’ils partagent sera à l’origine du dénouement de l’histoire. Je vous conseille également d’avoir la playlist de Griffin Paterson (tous spécialement créer pour le roman) sous la main pour pouvoir écouter ces superbes chansons pendant votre lecture, c’est un régal !! 

Bien que cette histoire m’a touché, elle n’ait pas parvenue à être un coup de cœur et cela à cause du triangle amoureux qui vient gâcher la lecture à mon gout. Collen Hoover commence son roman en se démarquant des habituels histoires d’amour, cette connexion qu’ont Sydney et Ridge est réellement touchante et impressionnante, cette amitié qu’ils partagent aussi. J’ai simplement trouvé dommage que l’amour vienne s’interférer dans leur relation. Pourquoi ne pas simplement avoir continué sur cette lancée et pourquoi s’est-elle trouvé obligé de mêler l’amour a cette relation ? En plus de ça, le triangle amoureux m’a quelque peu agacé, toute cette indécision, cette attente, ces mensonges.. Au final, cette histoire qui m’était apparue comme unique, a finalement perdu son intérêt au cours du dénouement

Les personnages sont étonnamment puissants et touchants. Je suis tombée sous le charme de cette chère Sydney, une jeune femme forgée d’un certains caractère mais qui ne manque pas d’attention et d’humour. On apprend a apprécier ses faiblesses et ses forces, on a parfois envie de la secouer mais pourtant on la supporte en dépit de son caractère peu accommodant et plus d’un s’en rendra compte. Cette relation qu’elle entretient avec ses colocataires est vraiment amusante, notamment en ce qui concerne Warren, l’ami de Ridge qui apportera une petite touche de gaité dans cette histoire. Ridge c’est la simplicité incarnée, il est attentionné, drôle, d’une gentillesse sans faille, on l’apprécie dès sa première apparition. Tous ces personnages n’ont pas eu la vie facile, et Collen Hoover a une plume si légère et magnifique que l’on plonge facilement dans la vie des personnages. On comprend leur peines, leurs espoirs, leurs joies, et on finit par s’attacher un peu plus à eux au fil du temps pour au final ne plus pouvoir les lâcher. 

Si vous êtes fan du New Adult n’hésitez plus un seul instant, ce livre est fait pour vous et vous ne pourrez qu’apprécier cette histoire unique (d’un certain point de vue). J’ai été transportée par le dénouement et par ces personnages si remarquables. Beaucoup d’émotions, une histoire sincère et envoûtante, je suis bien loin de mes surprises avec Collen Hoover et c’est avec plaisir que je lirais ces autres romans.

"Nous en sommes tous les deux au même point. Sydney et moi. Nous ne sommes que deux âmes éperdues, affolées devant la séparation aussi cruelle qu’indispensable qui nous attend."

22 juillet 2015

Au Coin Ciné #2



Cela fait un moment que nous ne nous sommes pas retrouver pour le rendez-vous mensuel Au coin ciné. Ce rendez-vous aura lieux tous les 15 du mois, cela permettra de l'espacer avec le Bilan Livresque. Ces deux derniers mois j'ai plus était intéressée par les petites nouveautés cinématographiques, j'ai été beaucoup déçue pour certaines tandis que pour d'autre j'ai été agréablement surprise. Les genres varient un peu mais restent tout de même centrés sur les dernières sorties, alors je ne m'attarde pas plus et je vous présente cela tout de suite : 


► Diversion, film de Glenn Ficarra et John Requa, sorti en mars 2015 

Diversion c'est le genre de film qui n'est pas forcément à voir absolument, c'est plutôt le film que l'on regarde un dimanche soir en espérant pouvoir se vider l'esprit. Par là, je n’insinue pas qu'il n'en vaut pas le coup parce que au final, on se laisse facilement happer par le tournant que prend l'histoire. Ce film est assez déboussolant et incroyable, on découvre un nouvel aspect de notre société : celui du vol. Les réalisateurs jouent réellement avec nos nerfs, comme certains personnages on est totalement berné par le déroulement des événements. On se montre attentif au moindre détail, pensant pouvoir à notre tour découvrir le pourquoi du comment mais encore une fois on est pris au piège parce que les acteurs comme les réalisateurs sont d'une ingéniosité incroyable. Nous pensons être dans la confidence des tours de ce petit groupe alors qu'en vérité, nous en sommes les victimes. Malheureusement, certains passage manquent de crédibilité et faussent le jeu des acteurs. Ceux-ci sont d'ailleurs parfaits dans leur rôle, et c'est avec plaisir que nous découvrons le retour à l'écran de Will Smith.

The Age of Adaline, film de Lee Toland Krieger, sorti en mai 2015  

Une histoire d'amour certes, mais qui va bien au delà de cela. C'est un film émouvant et surprenant qui traite d'une jeune femme de nom d'Adaline qui subitement, ne veillera plus après un accident de la route. Dès lors, elle prendra en main sa vie mais ne s'autorisera aucune attache. A ses débuts, je craignais que le film soit un peu niais, notamment en ce qui concernait cet étrange fait apparu après l'accident mais finalement, le réalisateur a tourné cela de manière à ce que tout cela soit cohérent, certes c'est un peu tiré par les cheveux mais on en demande pas plus et on poursuit l'histoire . On a droit a quelques flash-back a notre plus grand plaisir et ainsi on découvre les années 1900 sous le yeux de Adaline. Beaucoup plus d'enjeux dans la seconde partie du film, et on est submergé par toutes ces révélations et malgré une fin prévisible, on n'en perd pas une miette. La présente d'Harrison Ford est un petit plus, et les deux acteurs principaux jouent à merveille. Blake Lively, actrice que je n'ai jamais réellement apprécié, m'a réellement surprise et convaincue dans son rôle. En bref, un film plein de douceur et que je conseille bien évidemment.

► Jupiter Ascending, film de andy et Lana Wachowski, sorti en février 2015 

Avec Channing Tatum et Mila Kunis il ne m'en fallait pas plus pour me convaincre de regarder ce film. Avec une touche de fantastique, j'étais pourtant certaine d'apprécier ce film et pourtant c'est une véritable déception. Tout d'abord en ce qui concerne les acteurs, j'attendais beaucoup de leur jeu, mais tout deux tombent directement dans le ridicule. Un simple regard et hop le coup de foudre, aucune crédibilité et les personnages ne sont pas approfondis. Mila Kunis dans son rôle de Jupiter est d'une niaiserie qu'il m'ait été difficile terminer ce film. Pour ce qui est de l'intrigue, elle pourrait être intéressante mais encore une fois c'est un échec, tout s’enchaîne bien trop vite. Le film est un peu brouillon et dès le début, on sait de quelle façon l'histoire se terminera, aucune surprises, aucune révélations, c'est mou et on attend constamment un peu d'action. C'est bien dommage, car les décors sont magnifique mais le reste n'est pas à la hauteur de ce que j'attendais.

Kingsman, film de Matthew Vaughn, sorti en février 2015 ☆ 

Un affiche qui ne met pas forcément en valeur le film, un synopsis qui confirme l'aspect humoristique et britannique de l'histoire, je ne savais pas réellement dans quoi je me lancer donc ça n'a pas été une déception mais pas non plus une belle découverte. Le film manque de sérieux, mais se laisse aisément regarder puisque de l'action vient ponctuer le déroulement de l'histoire. On suit Garry, qui va devenir espion, c'est un dur qui a pourtant toute ses chances dans ce milieux. Ingénieux, réfléchi, intelligent, il devra surmonter un certains nombres d'épreuves pour finalement être acceptée dans le cercle. Au final, Kingsman devient davantage une parodie, c'est fun, c'est moderne, mais ça manque d'un certain sérieux. Les acteurs continuent d'ailleurs dans cette lignée, ils ont chacun une petite caractéristique qui nous amuse mais ua bout d'un certains moment ça en devient lourd. Ça manque aussi d'approfondissement, on voit bien que c'est davantage un film qui recherche à nous faire rire et à nous divertir mais pour ma part je n'ai pas franchement adhérer.

► Chappie, film de Neill Blomkamp, sorti en mars 2015 

Avant de faire une critique négative sur ce film je tiens tout de même à dire j'aimais particulièrement l'idée d'une police robotisée et d'une nouvelle invention qui peut à présent penser et ressentir des émotions. Cette idée de base était très bonne seulement la façon dont ils l'ont abordé ne m'a pas plu du tout, et cela principalement à cause des personnages purement stéréotypés. D'un côté nous avons les gentils qui veulent protéger Chappie tandis que de l'autre nous avons le méchant qui veut prendre le pouvoir. C'est aussi simple que cela et ces stéréotypes gâchent totalement l'intrigue qui avait pourtant toute ces chances de réussir. Les personnages sont ridicules dans le rôle et manque de crédibilité. Je ne le conseille pas forcément, à part si vous avez du temps devant vous et que vous souhaité le découvrir mais sinon c'est un film à oublier selon moi.


Jurassic World, film de Colin Trevorrow, sorti en juin 2015 ★ 

Haaa mais qui n'aime pas suivre les aventures à Jurassic Park !! Si vous avez aimé tout autant que moi les 3 premiers films, jetez-vous sur celui-ci. Fidèle à l'univers de Jurassic Park c'est une vrai régale de retomber dans ce petit monde. Toujours autant de suspense, d'attente et de surprises, on y retrouve tous les ingrédients qui nous avaient ravit dans les premiers films. On suit tout de même le même schéma : des enfants perdus au cœur du parc, l'irrésistible envie pour certains de créer une nouvelle espèce, les dégâts occasionnés, même au bout de 4 films ils ne semblent pas avoir retenus la leçon. Rien de bien nouveau en ce qui concerne le scénario donc, mais malgré cela j'ai été tout aussi impressionnée par le tournant que prend l'histoire et par l’immensité du parc, le décor est vraiment magnifique. Petite mention spécial pour les acteurs qui sont parfaits dans leur rôle mais aussi pour les dinosaures et particulièrement pour les vélociraptors (héhé). Je ne vous en dirais pas plus, mais si vous hésitez encore n'attendez pas plus longtemps.

Avez-vous vu un de ces films ? Qu'en avez -vous penser ? Laissez moi vos impressions! 

20 juillet 2015

Bilan Livresque - Mai/Juin 2015



Bonjour bonjour, c'est l'heure du rendez-vous pour le bilan mensuel. Bon, c'est vrai j'ai énormément de retard, de plus, ce bilan regroupera le mois de mai mais également celui de Juin car comme vous devez le savoir je n'ai pas beaucoup eu le temps de venir mettre a jour le blog et surtout, je n'ai pas eu le temps de lire. Donc encore une fois, niveau lecture ça a été très léger. Je pense que ce mois de Juillet sera réjouissant, difficile de faire pire de toute façon! ^^

• MES LIVRES REÇUS/ACHETÉS


- Felicity Atcock Tome 3, Les Anges sont de mauvais poil de Sophie Jomain
- Central Park de Guillaume Musso


• LIVRES LUS



- Demain de Guillaume Musso

♠ Mon coup de cœur : Les Origines Tome 1, L'Ange Mécanique
♠ Ma déception : L'Epreuve Tome 3, Le Remède Mortel

Et vous alors, qu'en est-il de ce mois ci ? Un coup de cœur a me faire partager ?

19 juillet 2015

Demain


Auteur : Guillaume Musso
Edition : XO éditions
Parution : Mars 2013
Pages : 440 p.
Genre : Contemporain

Elle est son passé... ... il est son avenir. Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue de chercher l homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans. Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais. Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu il ne s agit pas d un simple rendez-vous manqué...

Un roman surprenant et énigmatique, fidèle a l'univers de Guillaume Musso.


J'ai toujours eu un faible pour les romans de Guillaume Musso, il sait parfaitement manier sa plume et entretenir le suspense pendant toute la durée de ses étranges histoires, c'est vraiment un auteur qui nous tient en haleine. On peut essayer de chercher toutes les explications possibles, on sera toujours étonné par le fin mot de l'histoire. Pourtant, à nous plonger ainsi dans le mystère durant toute la durée du roman, l'intrigue risquerait de s’essouffler et de perdre son intérêt mais pourtant, c'est tout le contraire, on est véritablement happé par le déroulement de l'histoire

Matthew et Emma ont tout deux une vie différente. Ce premier essait tant bien que de mal de remonter la pente après le tragique décès de sa femme tandis que Emma, jeune sommelière, travaille dans un restaurant, une vie des plus banals. Mais ce n'est que lorsque Matthew trouve un ordinateur sur une brocante que leur vie vont basculer. Dès lors, les deux protagonistes vont prendre contact mais d'étranges événements viendront perturber leur vie. Une question s’imposera donc : ignorer tous ces faits qui semblent irréels et risquer de passer à côté d'une superbe occasion pour changer le cours des choses ou essayer de comprendre le pourquoi du comment et aller jusqu'au bout de leur projet ? L'un comme l'autre ils y ont tout à gagner, seulement, leur aventure pourrait s'avérer plus difficiles qu'il ne le pensaient. 

Certes, il n'y a pas réellement d'action mais l'intrigue suffit à elle même. Les questions se succèdent, comme Emma et Matthew, nous finissons totalement déboussolés et dès que quelques révélations surgissent d'autres questions viennent de nouveau nous mettre en doute. Et c'est principalement ça que je trouve stupéfiant avec Guillaume Musso, il nous étale tous les éléments clés sous les yeux mais malgré ça il est impossible de démêler le vrai du faux. Dès l'instant où l'histoire se met en place, j'ai été transportée par l'intrigue. A qui faire confiance ? Qui sont réellement les personnages ? Quelle est la raison de ces agissements ? Je voulais connaître le fin mot de l'histoire, je voulais savoir de quelle façon les protagoniste allaient s'en sortir et Guillaume Musso nous entraîne dans une course sans fin. Et ce n’est que lorsque nous terminons le roman que la réalité des événements nous fouette de plein fouet. 

Malgré cela, Guillaume Musso reprend un peu le même schéma que ses précédents livres : une histoire d’ambiguïté entre une femme et un homme, un problème qui viendra perturber leur quotidien, et comme à chaque fois on se demande s'il n'y a pas une petite part de surnaturel, et évidemment la fin qui nous laisse libre d'imaginer ce qui se passera ensuite. Bien évidemment, cela marche à merveille, mais si je devais lui reprocher quelques chose ce serait bien cela : ne pas se démarquer de ses autres romans sur ce plan. 

Emma est un personnage vraiment agaçant, qui n’hésite pas à se plaindre, en bref : une éternelle insatisfaite. Légèrement mauvaise sur les bord mais aussi égoïste je n'ai pas su bien la cerner et l'apprécier. C'est d'ailleurs pour cette raison que pour moi, il n'y avait pas lieux d'envisager une quelconque relation entre elle et Matthew et heureusement l'auteur ne s'attarde pas sur ce point. En effet, ce dernier est une jeune homme qui se laisse facilement marcher sur les pieds et qui a tendance a constamment voir le bon côté des gens, tout l'opposé de notre chère Emma. En vérité le seule personnage dans l’histoire que j'ai apprécié est qui, selon moi, évolue tout au long de l'histoire c'est bien Romuald. Un jeune garçon qui n'arrive qu'en second plan mais qui a tout de même toute son importance dans l'histoire. Grâce à lui, il nous est alors permis de découvrir une autre facette d'Emma et s'en est pas déplaisant car tout deux forment un duo extraordinaire et hilarant, de quoi rajouter une petite touche d'humour et de simplicité dans l'histoire 

Dans l'ensemble, c'est un roman qui se lit avec une facilité déconcertante. On est toujours aussi surpris par la tournure des événements, et par l'impossibilité des faits mais en dépit de cela, l'auteur manie parfaitement bien son intrigue bien que ses personnages m'ait agacé. C'est toujours avec surprise et étonnement que je finis ses romans alors je lirais avec plaisir ses autres écrits.

"On ne peut pas liquider les souvenirs d’un simple coup de balai. Ils restent en nous, tapis dans l’ombre, guettant le moment où l’on baissera la garde pour ressurgir avec une force décuplée."


12 juillet 2015

Les Origines Tome 2 - Le Prince Mécanique


Auteur : Cassandra Clare
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : Janvier 2014
Pages : 572 p.
Genre : Fantastique 

Tessa Gray a trouvé refuge chez les Chasseurs d'Ombres. Le danger rôde toujours en la personne du mystérieux Magistère, qui semble prêt à tout pour mettre la main sur elle...même à susciter les pires trahison. Menacée, Tessa est aussi tiraillée entre son affection pour Jem et son attirance pour Will , mais un changement s'opère peu à peu chez ce dernier Tessa va découvrir que les secrets et les mensonges peuvent corrompre même le coeur le plus pur.

COUP DE FOUDRE 
Un deuxième tome addictif qui nous tient en haleine du début à la fin!



De l'action, des rebondissements, de l'amour, des révélations plus que surprenantes, avec une petite touche d'humour : c'est vraiment que un cocktail explosif que nous présente ici Cassandra Clare. Je viens tout juste de terminer ce roman et j'ai encore du mal à me remettre de toutes ces révélations. Encore une fois, je suis entièrement tombée sous le charme des Origines, c'est plein de surprises, d'énigmes à résoudre, l'action pimente à merveille le déroulement de l'intrigue, les personnages sont vraiment uniques en leur genre, c'est juste parfait, en bref : c'est du Cassandra Clare tout craché

Après la trahison de son frère Nate, Tessa est invitée a rester entre les murs de l'Institut aux côtés de Charlotte, Henry, Jem, Will et Jessamine. A présent ils savent qui est le mystérieux Magistère mais il leur faut maintenant mettre la main sur lui. Seulement, ce dernier a disparu et Tessa fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider les Chasseurs d'Ombres et ainsi comprendre les agissements de Mortmain. Les automates, Tessa, l'Enclave, tout semble lié au plus grand désespoir de tout le monde. Pendant ce temps, Tessa s'obstine a vouloir savoir qui elle est réellement tandis que Will se confronte dangereusement à son passé. 

A l'opposé du premier tome, on conçoit clairement qu'il y a beaucoup plus d'enjeux et de conséquences à prendre en compte. Tout se complique, il faut remettre en cause un certains nombres de révélations faites dans le premier tome et les personnages sont confrontés a plus fort qu'eux. Encore une fois, le dénouement est parfaitement mené, l'intrigue deviens beaucoup plus complexe et pourtant Cassandra a su me tenir en haleine du début à la fin. Beaucoup de questions ponctuent la lecture : mais quelle est la raison des agissements du Magistère ? Pourquoi désire t-il tant Tessa et qui est t-elle réellement ? A quel danger sont confrontés l'Institut ? Pourquoi les automates ? Cela pourrait paraitre agaçant si ces questions demeuraient sans réponses mais Cassandra Clare sait mener son jeu et se contente de nous éclairer sur certains points tout en maintenant le suspense et le mystère. La lecture en devient addictive au point même que j'ai totalement dévoré la moitié du roman sans m'en rendre compte. 

Cassandra Clare nous fait ressentir tout une palette d'émotions. Je suis passée aux larmes puis au fou rire. C'est vraiment extraordinaire la façon dont il est possible à l'auteur de nous faire ressentir toutes ses émotions. On passe de l'espoir, à la colère, puis à l'indignation, puis viens la surprise, la tristesse, l'amour, l'affection.. tout est là pour nous émouvoir. Je n'ai pas perdu une miette du roman, c'est une merveille que l'auteur nous présente ici. 

Mais il faut savoir que l'intrigue su suffirait pas à elle même, elle ne fait pas tout dans ce roman, les personnage sont vraiment un élément indispensable sans quoi, cette histoire n'en serait pas si merveilleuse et parfaite. Les protagonistes sont uniques, chacun a ses bons côtés comme ses mauvais et même ainsi, cela les rend d'autant plus attachants. J'avais été conquise par le personnage de Tessa dans le premier tome mais même ici, alors que je pensais ne plus rien avoir à découvrir quant à son caractère, cette dernière a tout de même eut le don de me surprendre par son déterminisme et sa bienveillance. Le triangle amoureux qui avait commencé a être plus présent à la fin du premier tome, prend de l'importance dans ce second. Il faut savoir que j'ai en horreur ce genre de situation mais là encore, les personnages ont su gérer la situation avec brillo. Et le dilemme auquel est confronté Tessa est tout a fait compréhensible : choisir le tendre et respectable Jem ou le ténébreux Will ? Jem, toujours fidèle à lui même, commence à dévoiler un autre côté de sa personnalité, il se révèle, il ose et on accueille ce changement avec beaucoup de plaisir. Will quant à lui, toujours aussi sarcastique, prend les rênes de son destin et commence a agir seul mais les résultats de ses agissements sont surprenants. Si dans le premier tome nous avions peu d'informations le concernant, ce second tome nous révèle un grand nombre de choses a son sujet. Si les personnages secondaires avaient été un peu mis de côté dans L'ange Mécanique, ici, ils sont d'autant plus présents. Sophie, Henry, Charlotte, Jessamine, tous sont vraiment nécessaire au bon déroulement de l'histoire, j'ai appris a m'attacher a certains car Cassandra semble les mettre sur le même pied d'égalité que Tessa, Jem et Will, et ça c'est vraiment plaisant car les relations s'affirment. 

Bref, ce roman est un chef d'œuvre. Je suis subjuguée par tout cet univers et par ces personnages. La fin m'a véritablement émeut et je referme ce roman triste à l'idée de ne pas pouvoir avoir le fin mot de l'histoire. Je vénère Cassandra Clare, car jusqu'à maintenant ses romans ne m'ont jamais déçu et ce tome me prouve encore une fois que sa plume est magnifique. Ça a été véritablement un coup de cœur, un coup de foudre, bref tout ce que vous voulez, ce roman est une pure merveille!!

« - C'est par rapport à Tessa. Je savais que ça l'était.
Will rougissa, une pointe de couleur apparue, contrastant avec la pâleur de son visage.
- Ce n'est pas juste par rapport à elle.
- Mais tu l'aimes.
Will le fixa.
- Bien sur que je l'aime, dit-il finalement. J'en étais rendu à penser que je n'aimerais jamais plus personne, mais je l'aime.»


11 juillet 2015

L'épreuve Tome 3 - Le Remède Mortel


Auteur : James Dashner
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : Juin 2014
Pages : 383 p.
Genre : Science-Fiction

LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ. Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.






J'avais eu un coup de foudre pour le premier tome, le deuxième tome était également très plaisant, mais en ce qui concerne le dernier c'est une belle déception. C'est une saga qui avait beaucoup de potentiel mais pourtant je trouve que ce potentiel n'a pas été assez exploité pour certains aspects du roman. Je n'aurais rien a redire pour certains points mais pour d'autres je reste sur ma faim. Dire que son histoire est bâclée ne serait pas totalement vrai mais disons que j'attendais davantage pour une histoire qui avait commencé sur de merveilleuses bases. 

Comme le deuxième tome, on retrouve donc nos héros au moment même on nous les avions quitté. Les épreuves sont donc terminées, mais Thomas et ses amis les Blocards se posent encore de nombreuses questions quant aux agissements du Wicked. Ils ne savent plus qu'une chose : ne pas accorder leur confiance à n'importe qui. Après s'être enfui du Wicked ils découvrent enfin ce qu'est devenu le monde, et la Braise se disperse partout. Le Wicked assure de pouvoir trouver un remède grâce à la coopération de Thomas, le sort du monde entier semble alors reposer entre ses mains. 

Après le décor du labyrinthe, puis ensuite de la terre brûlée c'est un tout autre endroit que l'on découvre grâce au Remède Mortel : la civilisation. Et je vous assure, même si les Blocards sont des personnages très plaisants à suivre, croiser un peu de nouvelle tête fait beaucoup de bien. Durant ces deux premier tome on en venait à croire que la civilisation avait disparu et que le peu de survivants restaient à l'abri des regards. C'était donc intéressant de suivre les aventures de nos héros dans une nouvelle place et des les rencontrer hors contexte des épreuves du Wicked. Les fondus quant à eux sont toujours présents et ajoute un peu plus de piment au roman. 

L'histoire n'en reste pas moins longuet et c'est pourtant dommage puisque l'auteur avait parfaitement réussi à me transporter dans ses deux premiers tomes. Le début du roman est particulièrement lent et ennuyeux comme si James Dashner cherchait à remettre en place les bases des deux premiers tomes. Finalement l'histoire prend toute son importance à la moitié du roman. Thomas et ses amis commencent à remettre en doute certaines révélations, ils se posent des questions, essaient de mettre en place un plan et c'est là que j'ai enfin pu retrouver les éléments qui m'avaient tant plu dans l'histoire de L'épreuve. Seulement, la fin du roman m'a vraiment dépitée. Certaines situations manquaient d'approfondissement et d'explication, l'auteur se contente de nous balancer un retournement de situation, on n'en comprend aucunement la raison. Tout se succède, James Dashner ne prend pas son temps pour nous expliquer le pourquoi du comment et nous mettre dans la confidence de certains événements. 

Et c'est sans doute ça qui m'a beaucoup déplu dans ce dernier tome. Les secrets, le mystère sont les deux grands thèmes des deux premiers tomes. L'auteur installe le mystère pendant toute l'intrigue et ce qu'on entend donc avec impatience ce sont les révélations, j'attendais que les secrets soient mis à découvert et que l'auteur confronte ses personnages à leur passé. Mais alors que je referme ce roman, un grand nombres de questions restent sans réponses. Pour moi, cette fin de série était synonyme de révélations, d'inattendu, de confidences et pourtant je n'ai rien eu de tout cela. 

Dans ce dernier tome, certains personnages sont mis de côtés tandis que d'autre prennent une plus grande importance. J'ai été soulagée de voir que Minho et Newt, deux personnages qui avaient été passés aux oubliettes durant le deuxième tome, soient davantage présent ici. Comme toujours, ils restent fidèles à eux même, braves, courageux, loyales je pense que j'ai un petit coup de cœur pour le trio qu'ils forment avec Thomas. Par contre, ce dernier m'a déçu, je n'ai pas réussi a retrouver le jeune homme que j'avais suivi durant l'épreuve du labyrinthe et ça c'est une belle déception. Pour ce qui est des personnages secondaires disons que je n'ai pas réellement réussi à les cerner, je ne reproche pas a l'auteur d'avoir inclus de nouvelle tête dans son histoire mais je crois que je préférais de loin mes petits Blocards du labyrinthe. 

Vous l'aurez compris, je n'ai pas réussi à accrocher à cette fin et d'un certain côté je m'en veux de ne pas avoir su me satisfaire de cet dernier tome car pour moi, l'histoire est loin d'être finie. Je trouve seulement dommage que James Dashner est commencé sa trilogie avec brillo et qu'il la finisse ainsi. Le dénouement de l'histoire manque de crédibilité et je pense qu'on méritait un certains nombres de réponses. Malgré cela, je vous invite à découvrir cette saga car Le labyrinthe et La Terre Brûlée sont de pures merveilles qui m'ont beaucoup émut.


"C'était très déstabilisant de lutter contre une chose qu'on désirait plus que tout."

" - [...] Je ne veux même pas imaginer ce qu'on doit ressentir quand on apprend qu'on est contaminé, qu'on se retrouve enfermé avec les autres fondus et qu'on a sous les yeux le spectacle de ce qu'on va devenir."

10 juillet 2015

Les Origines Tome 1 - L'Ange Mécanique


Auteur : Cassandra Clare
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : Novembre 2012
Pages : 537 p.
Genre : Fantastique

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu'elle ignorait posséder. Jusqu'au jour ou Will, un Chasseur d'Ombres, la libère et lui apprend qu'elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, ou vampires, sorciers et autres créatures de l'ombre règnent en maîtres...





Ayant lu (et carrément adoré) la saga La cité des ténèbres de cette même auteur, je ne pouvais qu'adhérer a sa merveilleuse plume. Encore une fois, elle a su m'emporter dans son univers et bien que je connaissais déjà le monde des Chasseurs d'Ombres grâce a Jace et Clary, je n'ai pas fini d'être surprise avec ce premier tome qui nous présente une suite très prometteuse et pleine de rebondissements. 

Les premières pages du roman annonce tout de suite l'ambiance du roman. Suite au récent décès de sa tante, Tessa débarque à Londres dans la simple attention de rejoindre son frère bien aimé, elle se retrouve finalement prise au piège des Sœurs Noires. Ces êtres infâmes décèlent un étrange pouvoir chez la jeune Tessa et décide de la former en dépit de sa volonté. Dès lors, elle va se retrouver lier aux Chasseurs d'Ombres et le mystère, le danger, les révélations seront d'autant plus présent au cours de l'histoire. 

Dans ce roman on oublie donc le New York moderne et on laisse place à une tout autre époque, qui n'en ai pas moins déplaisante. Cette nouvelle ère nous présente donc un décor différent, des coutumes différentes, un langage beaucoup plus soutenu, et bien sûr nous avons affaire à des bordels, distraction de nos chers gentlemans, tandis que la littérature a aussi sa place dans cette époque Victorienne. On est donc plongé dans une période tout à fait différente de ce que Cassandra Clare a l'habitude de nous présenter et pourtant j'ai été conquise parce qu'on fait de nouveau face au mystère qui plane autour des Chasseurs d'Ombres et des Créatures Obscures. Pourtant, on retrouve un peu le même décor de la saga La Cité des Ténèbres, avec l'institut et ses occupants mais je ne pouvais m'imaginer ce même univers sans ces éléments qui sont la base du monde des Chasseurs d'Ombres. 

En commençant cette lecture, je craignais que Les origines soit une simple copie de La Cité des Ténèbres, tant au niveau des personnages que de l'intrigue. Pour cette dernière, à mon plus grand soulagement j'avais bel et bien tort. L'intrigue se débarque à merveille de ce que j'ai déjà pu lire de Cassandra Clare, elle est complexe et requiert de notre bon sens pour comprendre le pourquoi du comment et ainsi déceler les agissements de certains. C'est une véritable énigme qui nous pousse a nous plonger plus loin dans la lecture. J'avais beau faire ma petite enquête, les révélations s'annonçaient toujours surprenantes et inattendues. Action, rebondissements et révélations sont donc au rendez-vous et pimentent la lecture de façon a ce que l'on soit totalement embarquer dans l'intrigue. 

C'est principalement en ce qui concerne les personnages que je craignais retrouver cette ressemblance avec la première saga de Cassandra Clare. Durant les premiers chapitres je ne pouvais m'empêcher de retrouver Jace en Will, Clary en Tessa, et Isabelle en Jessamine, Jem me semblait donc le seul qui se débarquer des autres personnages. Mais une fois lancée dans l'histoire, je devais bien admettre que c'était encore une tout autre palette de personnage que l'auteur nous présentait. On retrouve l'ironie et la moquerie chez Will, un personnage particulièrement agaçant, casse-pied, et insupportable mais également extrêmement charmeur. Impossible de ne pas craquer pour un personnage comme lui, mais il réussit a se débarquer par son passé et tous ces mystères qui planent autour de lui. Au final, j'ai eu du mal à le cerner et le seul qui semblait apte à lui offrir de la patience et de l'amitié dans l'histoire se trouvait être Jem. Leur relation a vraiment quelque chose de fort. Pourtant Jem semble être tout l'opposé de Will : doux, protecteur, gentil, il fait face au danger avec un calme déconcertant et préconise la réflexion avant d'agir. 

Ces deux personnages établissent un lien fort avec notre chère Tessa. Cette jeune femme est une héroïne comme on les aime, elle reste simple tout en s'affirmant par son côté décidée. C'est une combattante qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, surtout lorsque Will prend un malin plaisir a l'importuner. De nature curieuse, elle se questionne sur le monde qui l'entoure, celui-ci lui étant totalement inconnu. Son courage est impressionnant et pourtant, comme tout personnage, elle a ses faiblesses, ce qui nous la rend plus « humaine ». 

Je referme ce roman totalement conquise! Ça a été un véritable coup de cœur car tous les éléments sont là pour me plaire, et en dépit du petit gêne au début du roman je suis totalement tombée sous le charme de la plume de Cassandra Clare et de son univers. J'en redemande encore et encore parce que c'est un univers dont je ne pourrais jamais me lasser. En bref, LANCEZ VOUS !!

"- Eh bien, elle ne répond pas à mes avances, observa-t-il d'un ton faussement enjoué, donc elle doit être morte.
- Ou c'est une femme pleine de goût et de bon sens."